Facebook Ads: 12 indicateurs primordiaux pour analyser vos campagnes

les indicateurs à analyser pour vos campagnes facebook ads

Article par Tristan

Spécialisé en acquisition de trafic sur les réseaux sociaux Facebook & Instagram, j'apporte de nouveaux prospects à mes clients. Pérenniser votre activité et décupler votre chiffre d'affaires sont mes objectifs.

Publié le 02/11/2020

Il y a une règle d’or à absolument comprendre lorsque vous faites de la publicité sur Facebook : les chiffres ne mentent pas ! Vos décisions doivent être prises non pas sur vos émotions et votre ressenti, mais sur l’analyse des statistiques de vos campagnes. Cela commence par connaître les différents indicateurs (appelés KPI). Dans cet article, je vous présente les principaux indicateurs pour analyser vos publicités sur Facebook.

 

Les indicateurs liés à la couverture des publicités

Ils vont vous permettre de savoir à quelle échelle sont diffusées vos publicités.

La couverture

Cela correspond au nombre de personnes qui ont vu vos publicités au moins une fois. C’est l’indicateur de base pour connaître la portée de vos campagnes.

Exemple, si la couverture est égale à 5 000 sur une campagne, 5 000 personnes auront vu votre publicité une fois.

Les impressions

Les impressions correspondent au nombre de fois que votre publicité a été vue. Attention, ce n’est pas pareil que la couverture ! Un utilisateur peut voir plusieurs fois votre publicité au cours d’une semaine, voir de la journée. Les impressions sont toujours plus élevées que la couverture.

Pour reprendre notre exemple, imaginons 5 000 de couverture et 6 000 impressions. Cela signifie que votre campagne aura touché 5 000 personnes uniques. Et sur ces 5 000 personnes, certaines auront vue plus d’une fois vos publicités. 

 

indicateur couverture impression facebook ads

La répétition

Cet indicateur est directement lié aux deux précédents. Il permet de faire un ratio entre couverture et impressions. Vous saurez en moyenne, combien de fois une personne a vue votre publicité. La répétition est importante, car plus sa valeur grandit, plus le risque de fatigue publicitaire s’installe. Conséquence, votre audience est fatiguées de voir la même publicité, vos performances vont drastiquement baisser et Facebook peut vous pénaliser !

Exemple, pour 1 000 couvertures et 3 000 impressions, votre ratio répétition sera à 3. Votre audience aura vu en moyenne 3 fois votre publicité. Je considère personnellement qu’une fois 7 dépassé, la fatigue est présente.

 

Le CPM (coût par mille impressions)

Certainement l’un des indicateurs les plus importants sur Facebook Ads. Le CPM indique combien vous dépensez pour toucher 1 000 personnes.

Par exemple, un budget quotidien de 100€. Vous avez un CPM de 10€. Cela veut dire que votre publicité va être vue 10 000 fois cette journée.
Imaginons maintenant que vous avez un CPM de 5€, votre publicité sera vue 20 000 fois ! Sois 2 fois plus !

Vous l’avez compris, avoir un CPM bas est PRIMORDIAL. Plus sa valeur est basse, plus vos chances d’avoir un bon retour sur investissement est élevé car vous allez toucher plus de monde, logique ! Le CPM est déterminé selon la concurrence sur une audience, et sur la pertinence de vos publicités par rapport aux autres annonceurs.

Certaines périodes de l’année auront forcément de la concurrence plus élevé, notamment à l’approche de Noël et de l’été.

Voici quelques conseils qui vont vous aider à faire baisser votre CPM :

  • Cibler des audiences larges (minimum 1 Millions de personnes).
  • Éviter les audiences concurrentielles comme beauté, bien-être, vêtement…
  • Avoir une publicité qui génère de l’engagement (like, partage, commentaires).
  • Si c’est une vidéo, faire en sorte que l’utilisateur regarde le plus longtemps.

Facebook souhaite que ses utilisateurs passent un bon moment sur sa plateforme. Il récompense donc les annonceurs les plus pertinents, et pénalise les moins intéressants en leur faisant payer plus cher. Retenez que votre CPM peut monter ou baisser chaque jour !

cout par mille (cpm) facebook ads
Vous souhaitez diffuser sur Facebook mais vous avez peur de perdre de l’argent ?

Confiez-nous la gestion de vos publicités. Concentrez-vous sur l’essentiel de votre business et faites confiance à une agence web spécialisée dans ce domaine. 

Les indicateurs liés aux interactions d’une campagne

Avec ces indicateurs, vous allez savoir si vos publicités sont pertinentes auprès des utilisateurs Facebook, mais surtout, est-ce qu’elles les intéressent vraiment. Certains de ses indicateurs se ressemblent par leur nom, mais sont différents. Il convient donc de faire un bref rappel de la structure d’une publicité afin de mieux les comprendre.

Rappel de la structure d’une publicité Facebook

Voici les différentes parties que compose une annonce Facebook :

structure d'une publicité facebook

Clics (tous)

Cet indicateur comptabilise TOUS les clics effectués sur la publicité. Que ce soit sur l’appel à l’action, sur la page facebook, sur l’image, sur la vidéo, le bouton j’aime, le bouton commentaire, le bouton partage. Un utilisateur à interagi avec votre annonce mais cela ne signifie pas forcément qu’il est venu sur votre site web.

Il y a un deuxième indicateur appelé “Clics uniques (tous)”. Plus précis, il comptabilise une seule interaction par utilisateur. Exemple, si un utilisateur clique sur j’aime, puis sur commentaire, puis sur le lien, 3 cliques seront comptabilisés. Alors qu’avec clics uniques, un seul !

Coût par clic (CPC)

C’est le ratio entre le montant dépensé et toutes les actions effectuées sur une publicité. Si le coût est trop élevé, cela signifie que votre annonce n’attire pas l’oeil des utilisateurs. Ils défilent leur fil d’actualité sans vous prêter attention.

Clics sur le lien

Seul les actions effectuées sur le lien de votre publicité sont comptabilisés. Les j’aimes, commentaires, ne le sont pas. Vous saurez combien de personne sont venu sur votre site web. Cet indicateur est toujours inférieur à l’indicateur Clics (tous).

Coût par clic sur le lien (CPCL)

C’est le ratio entre le montant dépensé et le nombre de clics sur le lien d’une publicité (l’appel à l’action). Si un utilisateur clique sur j’aime, sur la page facebook, ils ne seront pas comptabilisés. Cet indicateur est toujours inférieur à l’indicateur CPC.

Exemple, pour 100€ dépensé et 200 clics sur le lien de votre publicité, votre CPCL sera de 50 centimes. Comme précedemment, il y a un indicateur appelé CPC unique sur le lien.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais CPCL. Tout dépend de la qualité de votre annonce, mais surtout de l’audience ciblée. De mon expérience, un CPCL au-dessus de 80 centimes peut commencer à poser question.

CTR (taux de clics sur le lien)

Cet indicateur fait partie des plus importants sur Facebook Ads avec le CPM. Il vous permet de savoir la pertinence de votre annonce. Exprimé en pourcentage, il correspond à la division : nombre de clics sur le lien généré sur le nombre d’impressions.

Par exemple un CTR de 2% signifie que 20 personnes sur 1000 ont cliqué sur le lien de votre annonce. Plus le CTR est élevé, plus votre annonce est de qualité et plus vous serez récompensé par Facebook sur vos dépenses.

 Voici un graphique récapitulant les CTR moyens constatés dans chaque industrie :

Vous pouvez voir que le CTR moyen est seulement d’un pourcent ! Cela signifie qu’avoir un CTR supérieur à ce chiffre est bon signe. Néanmoins, faites le maximum pour que vos annonces soit tapes-à-l’oeil et attisent la curiosité des utilisateurs. Il n’est pas rare d’avoir des CTR pouvant aller jusqu’à 5% !

Les indicateurs liés aux conversions d’une campagne

Ils sont les plus importants car ils vous permettent de mesurer votre rentabilité sur Facebook.  

Conversions

Les conversions sont les actions effectuées sur votre site internet. Une vue de page, un ajout de panier, un passage à la caisse, un achat, une inscription… cet indicateur vous indique le nombre d’actions effectué sur votre site web grâce à vos annonces.

Coût par conversion

Il vous permet de connaître votre rentabilité et surtout si votre produit intéresse votre audience.

Par exemple, vous avez dépensé 100€. Vous avez obtenu 20 ajouts de panier, 10 passage à la caisse et 5 achats.

  • Votre coût par ajout de panier : 5€
  • Votre coût par passage à la caisse : 10€
  • Votre coût par achat : 20€

Dans ce cas-là, vous avez obtenu un achat tous les 20€ dépensés. Si votre marge produit est supérieur à 20€, vous êtes rentable. Si inférieur à 20€, vous êtes en perte. 

Tout dépend encore une fois de votre objectif. Si vous souhaitez vendre un produit, vous avez tout intérêt à avoir un coût par achat inférieur à votre marge. Si votre objectif est d’obtenir un maximum de téléchargement de votre ebook gratuit, vous serez forcément en perte. Mais ici l’objectif est d’obtenir des clients dans le futur en leur apportant de la valeur.

Il n’y a pas de secret, votre annonce doit motiver l’utilisateur, votre offre doit être intéressante et vous devez inspirer confiance. C’est le seul moyen de faire baisser vos coût par conversion. 

ROAS (return on ad spen)

En français, le retour sur investissement. L’indicateur ultime pour connaître votre rentabilité par rapport à votre montant dépensé. C’est votre chiffre d’affaires généré par rapport à vos dépenses.

Vous avez dépensé 100€ et réalisé un chiffre d’affaires de 400€ ? Votre ROAS sera de 4. Tout simplement.

Vous devez impérativement connaître votre ROAS minimum pour être rentable. C’est ce qu’on appelle le BROAS (Breakeven ROAS). Le seuil où vous êtes ni en perte ni en profit.

Comment calculer le BROAS ? Il suffit faire votre prix de vente diviser par votre marge.

Exemple, je vends mon produit 50€ et je fais 32€ de marge. Mon BROAS est donc de 1.56 (50 divisé par 32). Cela signifie que toute campagne qui a pour ROAS supérieur à 1.56 est rentable !

 

roas sur facebook ads

Conclusion, ce qu’il faut retenir

Quand vous faites de la publicité sur Facebook, vous devez vous assurer que vos coûts de diffusion ne sont pas trop élevés, que vos annonces soient satisfaisantes pour les utilisateurs mais surtout, que vous soyez rentable (si c’est ce que vous recherchez) !

À mon sens les indicateurs qui sont primordiaux lors d’une analyse de campagne sont :

  • Le CPM (coût par mille impressions)
  • Le CTR (taux de clic sur le lien)
  • Le ROAS (retour sur investissement)

Si un de ces indicateurs montre des faiblesses, vous serez très souvent en perte sur les publicités concernées. Les autres indicateurs comme les CPC, répétition sont aussi importants car ils vous montrent ce qui ne marche pas, ce qui fonctionne et vous indiquent quand une annonce commence à fatiguer.

Vous savez désormais interpréter les principaux indicateurs sur Facebook Ads, rappelez-vous de ne pas vous laissez emporter par vos émotions. Laissez le temps à l’algorithme Facebook de s’optimiser, surtout si vous avez un petit budget journalier. Facebook Ads est un investissement et non une dépense pour votre entreprise. Vous achetez des données qui vous seront extrêmement utiles par la suite !

Bon courage !

 

Article par Tristan

Spécialisé en acquisition de trafic sur les réseaux sociaux Facebook & Instagram, j'apporte de nouveaux prospects à mes clients. Pérenniser votre activité et décupler votre chiffre d'affaires sont mes objectifs.

Publié le 02/11/2020